Top 3 des villes où il fait bon vivre aux USA

Il y a près de 20 000 villages, villes et bourgades dans les 50 États des USA, et tous ne sont pas également propices au bien-être de ceux qui y vivent. Bien que la qualité de vie soit assujettie à une gamme de facteurs, comme le coût de la vie et le niveau des services de santé notamment, la communauté locale et l’environnement peuvent aussi avoir un impact significatif. Lorsqu’il s’agit de choisir un endroit où se sentir chez soi, chacun a ses propres priorités et ses goûts subjectifs. Néanmoins, il y a des attributs particuliers que certaines collectivités partagent et qui sont presque universellement souhaitables : des rues sûres, une économie forte, des prix abordables et une gamme d’options de divertissement. Voici notre top 3.

1. Valley, dans l’Alabama

La majorité des villes de cette liste sont relativement riches. Valley, en Alabama, est une exception. Un ménage typique de Valley ne gagne que 39 000 $ par an, soit environ 5 000 $ de moins qu’un ménage typique de l’Alabama. Néanmoins, les graves difficultés financières sont moins fréquentes ici que dans l’ensemble de l’Alabama, puisque 16 % des habitants de la région vivent en dessous du seuil de pauvreté, bien en dessous du taux de pauvreté de 18,4 % de l’État. Les habitants de Valley bénéficient également d’un faible coût de la vie, car les biens et services sont en moyenne 6 % moins chers en ville que dans l’ensemble du pays.

Valley est une ville pilote pour le programme Alabama Communities of Excellence, un organisme sans but lucratif qui s’associe aux gouvernements, aux entreprises et aux universités pour préparer les collectivités participantes à un avenir plus dynamique.

  • Nombre d’habitants : 9 500
  • Variation de la population sur 5 ans : – 0,8 %
  • Valeur médiane de la maison : 82 000 $
  • Revenu médian des ménages : 39 000 $

2. Ketchikan, en Alaska

Les résultats en matière de santé sont un facteur important de la qualité de vie globale dans une région donnée. À Ketchikan, en Alaska, le taux de mortalité des personnes admises à l’hôpital est de 12 pour 100 000 hospitalisations dans les 30 jours. Ce chiffre est le plus bas de toutes les grandes régions métropolitaines de l’État. Ketchikan est la seule région métropolitaine de l’Alaska où le taux de mortalité est inférieur au taux de mortalité américain de 13 pour 100 000.

Grâce à ses paysages le long de la côte sud-est de l’Alaska et à la proximité du continent américain, Ketchikan est une destination touristique populaire, surtout en croisière. Bien qu’une grande partie de l’Alaska soit isolée et rurale, Ketchikan offre aux résidents et aux visiteurs beaucoup plus d’options de divertissement que la plupart des régions de l’État ce qui peut être important pendant les hivers longs et sombres. Ketchikan a plus de bars, de restaurants et de cinémas que presque partout ailleurs dans l’Etat.

  • Nombre d’habitants : 8 000
  • Variation de la population sur 5 ans : + 2,3 %
  • Valeur médiane de la maison : 232 000 $
  • Revenu médian des ménages : 54 000 $

3. Paradise Valley, dans l’Arizona

La plupart des maisons de Paradise Valley dans l’Arizona, valent plus de 1,3 million de dollars, soit plus de sept fois la valeur médiane des maisons aux États-Unis. Les résidents de Paradise Valley peuvent s’offrir des maisons aussi chères en raison de leurs revenus relativement élevés. Un ménage typique de la ville gagne 173 000 $ par année, l’un des revenus médians des ménages les plus élevés du pays. Paradise Valley est à la hauteur de son nom en tant que destination populaire pour se détendre. La ville abrite plusieurs stations balnéaires et plusieurs terrains de golf. Située juste au nord de Phoenix et Scottsdale, elle est également connue pour ses restaurants haut de gamme et sa vie nocturne.

  • Population : 14 000
  • Variation de la population sur 5 ans : + 5,6 %
  • Valeur médiane de la maison : 1 330 000
  • Revenu médian des ménages : 173 000